COMMUNIQUÉ DE PRESSE

novembre 1, 2016
communiqué de presse communiqués de presse à Dakar

Notre offre de service de rédaction d’un communiqué de presse

Afrique Communication offre un service de communiqués de presse aux entreprises et aux organisations pour leur permettre de mieux rédiger, publier et diffuser leur information en direction du public

L’offre de service comprend la rédaction de communiqués de presse (CP) selon les normes journalistiques, sa publication dans une plate forme dédiée et sa diffusion auprès des médias, des journalistes, des agences de presse, des agences d’Etat, des leaders d’opinions, des leaders d’opinion et des médias sociaux.

DIFFUSION CIBLÉE ET LARGE DES COMMUNIQUÉS DE PRESSE

De plus en plus, les CP ne vont plus aux seuls médias et journalistes. Des entreprises et organismes concurrents et des adversaires politiques s’inscrivent mutuellement sur les listes de diffusion pour recevoir des communiqués de presse. Une bonne partie de l’opinion publique aussi y compris des universitaires et des chercheurs s’inscrivent sur des listes de diffusion des communiqués de presse.

Plusieurs rédacteurs de communiqués de presse envoient sur des listes de diffusion qui ne sont pas forcément filtrées. Un communiqué de presse rédigé en langue française aurait très peu d’impact s’il était envoyé à des médias anglophones ; et vice versa. C’est la raison pour laquelle, Afrique Communication a conçu une stratégie de diffusion nationale et régionale adaptable aux besoins des clients et partenaires.
En définitive, si le communiqué de presse permet de transmettre une information à travers les canaux des médias, il ne doit pas être un fourre-tout. Plus il est attractif avec une information digne d’intérêt, plus il a beaucoup plus de chance d’être repris par des médias de plus en plus exigeants. En même temps, les rédacteurs des communiqués de presse doivent savoir que le document qu’ils rédigent sera en compétition avec dans certains cas une centaine d’autres communiqués de presse au sein des rédactions des médias.

Sous ce rapport, le journaliste ne pourra prendre que le document le plus digne d’intérêt pour son audience et ses lecteurs.