Collaboration des medias avec le comité international olympique et les associations sportives nationaux

mai 19, 2015
Promotion de l'égalité des sexes par les médias au sénégal

Les Comités nationaux olympiques (Cno) d’Afrique, d’Asie et d’Océanie invitent le Comité international olympique (Cio) et les associations sportives nationaux à collaborer davantage avec les médias afin de les encourager à contribuer à la promotion de l’égalité des sexes. Cette recommandation résulte d’un atelier de deux jours (vendredi et samedi) consacré aux femmes dans le sport et les médias. Cette manifestation s’était tenue à Doha, au Qatar, sous l’égide du Comité olympique du Qatar (QOC), de concert avec le CIO et le Conseil olympique d’Asie (OCA). Au cours de ces deux jours, des tables rondes et discussions interactives ont  été organisées, en présence de 113 représentants du CIO, des Comités nationaux olympiques (CNO) et de représentants de médias.

Des questions ont été abordées au cours de cette rencontre, qui concernent la sensibilisation sur le rôle des médias dans la promotion de l’égalité des sexes dans le sport, la couverture médiatique des événements de femmes, «le rôle crucial» que les hommes peuvent jouer dans la promotion de l’égalité des sexes ainsi que l’importance de l’autonomisation des jeunes journalistes. Parmi les intervenants, figuraient le secrétaire général de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA), Thomas Sithole, le chef du CIO des Jeux olympiques d’opérations médias, Anthony Edgar, et le secrétaire général de l’Association internationale de la presse sportive (AIPS), Evelyn Watta

Selon les délégués des CNO, les médias doivent être amenés à mettre l’accent sur les performances des femmes (sportives ou journalistes) qui évoluent dans le milieu sportif. Ils ont également souhaité que le CIO et les fédérations internationales tiennent des rencontres régulières sur la couverture médiatique des événements de femmes, afin de faciliter le changement nécessaire dans la représentation stéréotypée des femmes. Les représentants de trois continents concernés ont demandé à l’Association internationale de la presse sportive (AIPS) de prendre «des mesures nécessaires» pour qu’il y ait davantage de femmes dans les comités exécutifs des associations nationales de la presse sportive.

Selon les délégués des CNO, les médias doivent être amenés à mettre l’accent sur les performances des femmes (sportives ou journalistes) qui évoluent dans le milieu sportif. Ils ont également souhaité que le CIO et les fédérations internationales tiennent des rencontres régulières sur la couverture médiatique des événements de femmes, afin de faciliter le changement nécessaire dans la représentation stéréotypée des femmes. Les représentants de trois continents concernés ont demandé à l’Association internationale de la presse sportive (AIPS) de prendre «des mesures nécessaires» pour qu’il y ait davantage de femmes dans les comités exécutifs des associations nationales de la presse sportive.

Extrait du quotidien LIBERATION du mardi 19 mai 2015, page 2.

Cet article sur la Collaboration des medias avec le comité international olympique est issu de l’activité de veille médiatique et de média monitoring(média, presse, journaliste, radio, télévision, presse écrite, internet et média sociaux) du Cabinet Afrique Communication, Agence de communication Dakar, Sénégal.