Médias

juin 2, 2015
télévision numérique terrestre sénégal

Avec le basculement prochain de l’analogie au numérique, le contenu de nos télévisions restent la principale  préoccupation des autorités. C’est dans ce cadre que le programme Union Européenne-ACP a financé un programme d’appui aux secteurs culturels pour la production d’histoires originales basées sur des réalités africaines. Ainsi, en collaboration avec le groupe LAM (Sénégal), People Tv (France) et  Rozylîlmz (Madagascar), un programme de formation en animation 2D et 3D a été destiné à 10 jeunes , originaires du Sénégal, du  Cameroun, du Madagascar, des Iles Comores, du Congo Brazzaville, du Togo et du Bénin, qui ont constitué la première promotion. Pour le parrain, le doyen Mamadou Baal, l’objectif est de faire des productions adaptées, notamment pour les enfants, qui sont exposés à des programmes qui ne répondent pas à nos valeurs culturelles. Car d’après lui, la télévision doit être un vecteur d’éducation et non un moyen de dépravation des mœurs.

Extrait du quotidien L’observateur lundi 1 juin 2015, page 2.

Cet article sur les medias est issu de l’activité de veille médiatique et de média monitoring(média, presse, journaliste, radio, télévision, presse écrite, internet et média sociaux) du Cabinet Afrique Communication, Agence de communication Dakar, Sénégal.