Briefing politique-Sénégal: Débat sur la réduction du mandat présidentiel

Le président Macky Sall avait annoncé la réduction de 7 à 5 ans de son mandat présidentiel. Le débat resurgit mené par des « caciques » de son camp qui le poussent publiquement à faire marche arrière. Une expression  en langue nationale wolof « wakh wakhète » (se dédire) commence à être vulgarisée par des acteurs politiques même si

le porte- parole de l’Alliance pour la République (APR) l’a démenti, de même que le président qui a solennellement invité les responsables de son parti et les politiciens ” de tout bord”, à taire ” les débats inutiles” et ” les querelles” sur la réduction de son mandat. « Il y a un débat de fond pour déterminer les procédures de faisabilité… pris en charge par les spécialistes. Ce n’est pas à moi de choisir la procédure. De plus, attendons 2016 pour trancher à la lumière de ce que diront les spécialistes », a déclaré le président Sall cité par l’Agence de Presse Sénégalaise.

Ce débat est loin d’être clos d’autant que la nouveauté est que la mayonnaise est en train de prendre au sein de l’opinion poussant des acteurs de la société civile dont le mouvement de jeunes Y en a marre à mettre en garde par voie de presse.

Cet article est issus de  de l’activité de veille médiatique et de média monitoring (média, presse, journaliste, radio,  télévision, presse écrite, internet et média sociaux) du Cabinet Afrique Communication, Agence de communication Dakar, Sénégal.



Laisser un commentaire

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.