Capitalisation d’expériences du Forum de la Société Civile de la BAD

L’engagement de la société civile dans l’accélération de l’intégration régionale pour la prospérité de l’Afrique, et la réalisation d’une étude de capitalisation de l’expérience du Forum de la société civile accumulée sur 10 ans. Telles sont les principales recommandations du 10e forum de la société civile de la Banque africaine de développement. Cette capitalisation d’expérience a plusieurs objectifs dont l’établissement du profil historique du forum de la société civile, la cartographie des acteurs de la chaine de mise en œuvre du Forum, et la détermination des forces et des faiblesses. Ce point permettra de tirer les enseignements pour une meilleure inclusion de la société civile dans les opérations de la BAD et voir egalement l’utilité de la capitalisation des expériences.

Etablissement du profil historique du Forum de la société civile

C’est en 1990, à l’occasion de la première réunion de consultation tenue avec les ONG à Abidjan, qu’a été lancée la coopération de la BAD avec la société civile. À la suite de cette rencontre, il y a eu la mise en place de mécanismes et de directives pour guider sa coopération avec les ONG.

La révision de la stratégie pour traduire l’engagement soutenue pour cette coopération avec la société civile dans son ensemble, a été faite par la Banque en 2000. C’est à la suite d’une phase marquée par des consultations régionales avec différentes composantes de la société civile que la BAD a élaborées, entre 2010 et 2016, son premier cadre d’engagement consolidé avec les organisations de la société civile (OSC).

C’est entre 2017 à 2019 que la coopération BAD-OSC est entrée dans une phase de développement. Cette phase a été marquée par la formation et la consolidation d’une équipe, mais également par la normalisation institutionnelle. Des démarches qui vont participer à la capitalisation d’expérience de projets.

La cartographie de la chaine de mise en œuvre du forum

Les fonctions et les tâches de l’organisation du Forum sont partagées entre 3 principaux acteurs. Il s’agit de la BAD qui est chargée d’assurer le leadership stratégique de l’engagement communautaire, de même que le pilotage et la planification du Forum. Elle s’occupe également, dans le cadre de la capitalisation d’expérience de projets de la couverture financière, de la communication et de la gestion évènementielle.

Pour ce qui est des organisations de la société civile, elles participent au dialogue et à la concertation, à travers des consultations élargies. Leur rôle est de contribuer au processus de préparation et d’animation du Forum, de même qu’au suivi de la mise en œuvre des recommandations.

En ce qui concerne le Comité paritaire de suivi BAD-Société civile, elle est en train de mettre en place ses relations avec la communauté des OSC. Cependant, le rôle de copilotage du forum annuel, ainsi que sa fonction d’intermédiation entre les organisations de la BAD, ne sont pas pour le moment dans son portefeuille politique.

Capitalisation d’expérience pour une meilleure inclusion de la société civile dans les opérations de la BAD

Le Forum annuel est porté par un leadership affirmé. C’est pour cette raison qu’il constitue une initiative d’impulsion du partenariat entre la BAD et la société civile. Cependant, il y a une résistance interne à laquelle est confrontée la culture de partenariat. Ce qui fait que la nomination de personnalités reconnues de la société civile comme des ambassadeurs de la BAD, dans les régions comme dans les pays, devient une piste sérieuse de réflexion.

Il faut qu’un certain nombre de leviers soient actionnés pour que la collaboration de la Banque avec la société civile soit renforcée. Les OSC doivent avoir une plus grande implication, de même que les jeunes, dans la préparation du forum. La participation de la société civile aux initiatives de la BAD s’est beaucoup développée et a beaucoup évolué en une dizaine d’années.

La culture du partenariat avec la société civile peut être développée plus largement en renforçant les transversalités au sein de la BAD. Ce qui pourra permettre d’exercer une veille sur les politiques porteuses de risques. Pendant certaines éditions du Forum, d’intéressantes initiatives comme la capitalisation d’expérience de projets ont été mises en place.

Parmi ces initiatives, il y a l’utilisation des outils de communication digitale et de Slido, la plateforme numérique en cours de construction, et la version électronique du bulletin d’information.