LUTTE CONTRE LE SIDA PAR LE TRAITEMENT DE L’INFORMATION; La formation des journalistes en question

Dans un souci d’éviter  la stigmatisation des personnes vivant avec le V/IH Sida et le traitement de l’information de manière à heurter les consciences des populations, le Comité National de Lutte contre le Sida {CMLS]  a convié hier lundi 1er juin à Dakar les membres du réseau des journalistes spécialisés en santé et environnement à un atelier de partage. Au cours de cette rencontre qui a enregistré la participation des membres des associations de personnes vivant le VIH Sida, la nécessité de la formation des journalistes en Communication pour le changement des comportements (CCC) est débattue.

Le traitement de l’information sur le Sida peut susciter des  inquiétudes et à la limite même stigmatiser si on ne prend garde. C’est pour éviter ces erreurs et bien communiquer pour le changement des comportements (CCCJ) que le Comité national de lutte contre leSida (CNLS), a convié les membres du réseau des journalistes spécialisés en santé et environnement à un atelier de partage.Cette rencontre avec les membres des associations de personnes vivant avec le VIH Sida a permis de relever, la nécessité de former les journalistes sur le traitement de l’information lié a cette pathologie.

«C’est juste pour imprégner les journalistes par rapport au rôle qu’ils doivent jouer dans la prévention, mais également dans le cadre de la lutte contre le Sida au Sénégal. Pour ce faire, il faut que les journalistes soient formés puisqu’une erreur de communication peut être fatale »,a laissé entendre Mbagnick Diouf, Président du réseau des journalistes spécialisés en santé et environnement.



Laisser un commentaire

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.