Macky Sall, les Lions et Obama en tête du Barnos de Juin

Si  le président Macky Sall arrive en tête du Baromètre de notoriété au Sénégal (Barnos) pour le mois de juin 2013, publié par le cabinet afrique communication, agence de communication Dakar Sénégal, comme cela a été le cas au cours des mois précédents, sa notoriété est liée en partie, pour juin, à la visite du président des Etats-Unis, Barack Obama. Mais, entre ses voyages pour le sommet du G8 et au Gabon, d’où il a fait une déclaration pour sermonner les enseignants grévistes, Macky Sall a fait aussi la une de l’actualité. Un autre fait qui a propulsé Macky Sall est sa réaction, pendant la visite du président américain, sur la dépénalisation de l’homosexualité.

 

Agence de communication Dakar Sénégal : Des points négatifs pour Macky Sall

 

Le rapport Barnos, publié par le cabinet Afrique Communication, précise que quelques points négatifs ont été relevés dans la presse à l’égard du chef de l’Etat sénégalais. Accusé par Sidy Lamine Niasse de vouloir tuer son groupe de presse, Macky a dû aussi faire face à une grogne de députés de sa coalition, suite à la signature de décrets d’avance d’un montant de cent milliards de francs CFA. Certains de ses partisans ont même proposé la mise en place d’une commission d’enquête pour suivre cette affaire. Un autre point de l’actualité en défaveur de Macky Sall provient du mouvement du 23 juin qui a dépeint un sombre tableau du régime actuel.

13 Titres pour Le Soleil et L’AS en faveur de Macky Sall

 

Le rapport Barnos révèle que l’analyse des quotidiens qui ont titré sur Macky Sall révèle une moyenne de citations de 9,3 pour le président, au cours du mois de juin. Le Soleil et L’As (13 titres chacun), Walf quotidien et Sud quotidien (11 titres chacun) sont au-dessus de cette moyenne, tandis que L’Observateur, L’Enquête, Le Populaire (7 titres chacun) et Le Quotidien (6 titres) sont en-deçà.

Obama eclipse la classe politique sénégalaise

 

Le rapport Barnos révèle également que le président « le plus puissant du monde » se classe à la troisième place du top 10, grâce à ce séjour à Dakar. Dans le même temps, cette visite a presque éclipsé toute la classe politique sénégalaise, excepté Idrissa Seck (neuvième au classement) et Karim Wade (dixième). Avec Macky Sall, ce sont les seuls hommes politiques locaux à figurer au top 10 de juin 2013.

Un barnos à forte coloration sportive

 

Au-delà des hommes politiques, le Barnos de juin est à forte coloration sportive. Les exploits inespérés de l’équipe nationale de football du Sénégal contre l’Angola et le Libéria et les chances réelles d’une qualification au deuxième et dernier tour des phases éliminatoires de la coupe du monde 2014 au Brésil ont été largement relayés dans la presse quotidienne. L’équipe nationale de football occupe, pour cela, la deuxième place du top 10. Mais d’autres acteurs sportifs, issus de la lutte, ont fait l’actualité relayée par la presse quotidienne. Ce sont Eummeu Sène (quatrième), Balla Gaye 2 (cinquième), Modou Lô (sixième), Tapha Tine (septième) et Yekini (huitième).