Une promotion des valeurs civiques dans l’air du temps

La quasi totalité des personnes interviewées dans le cadre d’une enquête d’opinion réalisée par le cabinet Afrique Communication en juin 2015 pensent que les valeurs civiques sont promues. Beaucoup de changements ont été opérés à cet effet dont l’objectif est d’inciter au patriotisme et de promouvoir les valeurs civiques essentielles pour que les citoyens se sentent concernés par les affaires de la cité et les valeurs républicaines. L’exemple le plus patent qui ressort de ce sondage est la cérémonie de levée des couleurs organisée tous les premiers lundi du mois.

D’autres exemples de civisme sont aussi évoqués par les interviewés. Il s’agit de l’inscription sur les listes électorales et la participation aux différents scrutins, du respect des institutions, et de l’incitation au patriotisme.

Pour le peu d’interviewés qui ont émis des réserves sur la promotion des valeurs civiques, il est urgent de réviser les programmes de télévision qui peuvent inciter à l’incivisme et de songer à introduire l’enseignement religieux à l’école. Ces deux actions combinées devraient, selon eux, renforcer le civisme des citoyens en partant de la base c’est-à-dire des enfants. Aussi, il faudra, selon eux, sanctionner l’incivisme avec fermeté. Cependant, certains sénégalais interrogés dans cette enquête d’opinion trouvent que la liberté de marche pacifique n’est pas du tout respectée. Les nombreuses restrictions dans ce domaine constituent un frein à la promotion du civisme.

Cet article est tiré des résultats d’un sondage réalisé en juin 2015 par Afrique Communication, agence de sondage basée à Dakar (Sénégal).



Laisser un commentaire

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.